Le boucher : un fabricant et un commerçant

Le boucher est l’homme ou la femme qui, dans les épiceries ou les boucheries, travaille pour désosser, préparer, couper et vider la viande, la volaille…  Pour en savoir plus, visitez le site boucherie-alpesviande.fr . En tant que détaillant (en magasin, sur le marché ou en tournée), il est en contact direct avec le dernier consommateur. Il offre des informations, des idées et des garanties sur l’option des remises, l’origine et la qualité de la viande, et même sur l’utilisation, la cuisson, la conservation, l’accompagnement, etc. Cependant, le boucher n’est pas seulement un marchand: il doit comprendre couper le bœuf, puisqu’il achète des carcasses (ou quartiers) entiers dont il a besoin pour se couper et se désosser. Même le boucher est aussi grand commerçant que fabricant: il avance beaucoup dans l’élaboration du bœuf en fournissant des produits chimiques ou des morceaux farcis appelés spécialités de viande. Il se développe également dans la fabrication de repas et de saucisses, à réchauffer et à éliminer.

Les différents bouchers

Acheter chez le boucher est la meilleure solution. Cependant, certaines règles doivent être respectées car toute boucherie de qualité n’est pas identique. Certains bouchers sont des détaillants faciles et achètent au même endroit que les supermarchés. Ils présentent donc un intérêt pour le client. Il est préférable de privilégier l’achat d’une viande de bonne qualité. Quand le bœuf est d’origine locale, acheté à des producteurs qui aiment leurs 20 ans, c’est encore mieux. Cependant, les clients demandent l’origine du boeuf, ce qui est essentiel pour assurer la qualité du steak, du porc ou de la volaille qui seront dans votre assiette! Certaines boucheries artisanales vont même jusqu’à choisir des producteurs attachés au processus de production. Beaucoup ne le savent pas, mais se soucient du bien-être des animaux, leur garantissant ainsi un salon et de la nourriture, C’est aussi l’assurance d’avoir une viande de goût supérieure à la naissance. Bien sûr, ces méthodes d’élevage gonflent le prix d’achat de la viande. Mais une chose est sûre, consommer de la viande transformée favorisant les bouchers artisanaux et les petits producteurs est ce qu’il y a de mieux pour tous nos agriculteurs et éleveurs, pour notre santé et pour l’environnement!

Le savoir faire du boucher

Le travail du boucher consiste à désosser et à couper des carcasses en laboratoire pour choisir les morceaux. Le boeuf est ensuite stocké dans une pièce. Qu’il opère pour son propre compte ou dans une épicerie, le boucher exerce un métier qui requiert un savoir-faire réel. Il connaît tous les types de viande. Le boucher connaît et applique la chaîne aux règles de santé et de sécurité de cette lettre. Il doit développer son sens du toucher. Il a les qualités d’un revendeur, il est là pour conseiller ses clients, en particulier. À sa guise, le boucher peut préparer des plats préparés. Ensuite, il a dû suivre une formation.

Articles de la même catégorie :